Programs

Interview en cours : Septembre 2001

Cet interview a été réalisé juste avant le début de la saison, afin de vous permettre de mieux connaître et d'apprécier ce patineur de talent.

Euroskaters : Quand as tu commencé le patinage ?
Gabriel : J'ai commencé à peu près quand j'avais cinq ans. Je m'y suis mis sérieusement vers neuf ans.

E : Pourquoi as tu commencé le patinage ?
G : J'ai commencé à patiner parce que mon frère et ma soeur aînés patinaient dans la toute nouvelle patinoire qui venait d'être construite juste en face de notre appartement.

E : Est ce que quelqu'un d'autre patine dans ta famille ?
G : Mon frère et ma soeur avaient l'habitude d'en faire, juste comme ça.

E : As tu déjà essayé les disciplines de "couple" ou de "danse sur glace" ?
G : Non, jamais.

E : Quel âge avais tu quand tu as passé ton premier triple saut ? Et de quel triple saut s'agit il ?
G : Je crois que c'était le triple salchow et je devais avoir 11 ou 12 ans.

E : As tu déjà passé un quadruple ?
G : Je passe le quadruple boucle piqué de temps en temps aux entraînements. Je l'ai atterri une fois en compétition avec une petite main à la réception. (ndlr : aux masters français de patinage en Octobre 2000).

E : Qui est ton entraîneur actuel et depuis combien de temps es tu avec ?
G :
J'ai en fait plus un "team" d'entraîneurs qu'un seul entraîneur, et je suis avec eux depuis plus de 14 ans. Je travaille en particulier avec : Pierre Trente, A Gailhaguet, Diane Sckotnicka, Li Ping. Pour ce qui est de la préparation physique, je travaille surtout avec Mustapha Aakik.

E : Qui s'occupe de tes chorégraphies ?
G : C'est Martial Jaffredo depuis deux ans maintenant. Il était lui même un danseur sur glace, qui a patiné aux championnats d'Europe, du monde et aux Jeux Olympiques.

E : Cela t'arrive-t-il de faire toi même ta chorégraphie ?
G : Je fais de temps en temps les chorégraphies de mes programmes d'exhibitions, mais jamais pour les programmes de compétition.

E : Comment choisis tu tes musiques chaque année ?
G : J'écoute un maximum de musiques et en parle ensuite avec mon chorégraphe, puis à mon entraîneur. Ou alors c'est eux qui me suggèrent des musiques et de toute façon nous en discutons ensembles.

E : Sur quel type de musique préfères tu patiner ?
G : La plupart du temps, je préfère patiner sur des musiques tristes ou sombres, des trucs profonds car c'est là où je suis le plus confortable. Cependant, il va falloir que je change un peu de registre car j'ai envie de découvrir de nouvelles choses en moi, mais aussi à travers de nouveaux choix musicaux.

E : Quelles sont tes musiques pour les programmes de cette année ?
G :Je vais garder mon long cette année, alors ce sera la musique de "Dracula". Pour le programme court je ne sais pas encore ce que je vais choisir.

E : Quel est ton saut favori ?
G : Je n'en ai pas vraiment. Tout ce que je peux dire c'est que j'ai ma bête noire : le Lutz.

E : Quelle est la combinaison de sauts la plus difficile que tu exécutes ?
G : Triple axel triple boucle piqué.

E : Quelles combinaisons utilises tu dans tes programmes courts et longs ?
G : Normalement je dois faire Triple axel triple boucle piqué.

E : Prévois tu d'intégrer des éléments plus difficiles pour la saison qui vient ?
G : J'aimerais passé plus régulièrement des quadruples. Je travaille notamment sur le quadruple salchow.

E : Quels sont tes buts en tant que compétiteurs ?
G : Déjà je me bats contre moi même. Mon but est de patiner à mon meilleur niveau et plus encore !

E : Penses tu faire une carrière professionnelle ?
G : Je ne peux pas imaginer arrêter de patiner à 26 ans. J'espère que je vais pouvoir patiner aussi longtemps que j'aime ça. En plus, si je peux, j'aimerais effectivement passer pro ...

E : Est ce que tu désires devenir entraîneur ou chorégraphe pour d'autres patineurs ?
G : Devenir un entraîneur n'est pas ce que j'ai toujours voulu faire. Mais je ne sais pas si je serais capable de m'éloigner des patinoires quand j'arrêterais moi même de patiner. J'aimerais aussi devenir chorégraphe, mais je ne sais pas si j'ai assez d'imaginations pour ce type de travail.

E : Qui sont tes patineurs préférés et pourquoi ?
G : Un de mes favoris est Petr Barna. Même s'il n'était pas le meilleur de sa génération, j'aimais beaucoup sa rigueur dans ses mouvements, dans les sauts et la chorégraphie surtout.

E : Pratiques tu d'autres sports ?
G : Non aucuns.

E : Quelles sont tes hobbies ?
G : Je joue de la guitare ...

E : Aimes tu voyager ? Quel est ton voyage préféré ?
G : J'aime beaucoup les voyages. Pour le moment, je n'en ai pas eu vraiment l'occasion en dehors du patinage. Le voyage que j'ai préféré a été le voyage pour les championnats du monde unniversitaire en Corée du Sud en 1997. C'était mon premier voyage en Asie et vraiment un tout nouveau monde pour moi !

E : Où aimes tu aller en vacances ?
G :J'aime aller là où il y a beaucoup de place et où peu de gens vont. Pas de lieux en particulier, mais des endroits calmes, presque déserts ...

E : Que fais tu comme études ?
G : Je suis à l'université et je fais de la biologie !

E : Que préfères tu recevoir lorsque les gens t'envoient des choses sur la glace ?
G : J'aime tout ce qu'ils ont envie de m'envoyer. Rien de particulier.

© Euroskaters & Gabriel Monnier.
Tous droits réservés / All rights reserved.